RESEAU SOINS PALLIATIFS 66

Acteurs du quotidien 06.12.2018
JUSQU’AU BOUT : ACCOMPAGNER LA FIN DE VIE L’URPS a choisi de vous présenter, ce mois-ci, le Réseau Soins Palliatifs des Pyrénées Orientales (RSP66), qui intervient au chevet de patients fragiles requérant de notre part à toutes et à tous, un soin expert et attentif.
À savoir ! Une fiche de signalement imprimable est disponible sur le site Internet du réseau, tout comme la liste complète des ressources départementales en soins palliatifs mobilisables et le détail des « lits identifiées de soins palliatifs » (LISP), qui offrent un répit temporaire au patient et à son entourage.

Les soins palliatifs sont des soins actifs délivrés dans une approche globale de la personne atteinte d’une maladie grave, évolutive ou terminale, affichant un objectif clair : soulager les douleurs physiques et autres symptômes, mais aussi prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle des patients. Pour y parvenir, l’approche est donc forcément interdisciplinaire, autant au niveau des soins que des différentes phases d’accompagnement. C’est de ce constat qu’est né, en 2005, le « Réseau de Soins Palliatifs 66 ». L’équipe consacre toute son énergie à venir en appui sur la prise en charge à domicile. Elle peut intervenir à tout moment, de l’annonce du diagnostic jusqu’à la phase terminale. « Les soins palliatifs s’adressent au malade en tant que personne, mais aussi à sa famille et à ses proches », précise le réseau.

Questions à l’équipe RSP66

Comment les infirmières libérales peuvent-elles intégrer un patient au réseau ?

En nous sollicitant par téléphone ou par mail, tout simplement. Comme toute autre personnes en besoin sur ce sujet, d’ailleurs ! Professionnel de santé ou du domaine sanitaire et social, entourage familial et amical, patient lui-même… Si quelqu’un estime qu’il a face à lui une situation qui pourrait requérir notre aide, nous sommes là. Nous avons mis à disposition sur notre site web une fiche téléchargeable à remplir, mais cette démarche peut s’accomplir aussi par téléphone. Nous traitons et enregistrons toutes les demandes, sans exception quelque soit la suite donnée ultérieurement. Nous nous assurons, de toute façon, que les trois critères d’inclusion soient respectés. Primo, l’accord du patient. Deuxio, l’aval du  médecin traitant. Tertio : la certitude que nous agissons dans le cadre de soins palliatifs. On s’assurera en effet auprès des services référents compétents (oncologues…) de la légitimité de notre intervention.

Comment se déroule votre intervention ?

Elle commence par le fait de poser une question simple: quel est le besoin ? Parfois, on peut pointer du doigt une situation pour finalement s’apercevoir que tout le dispositif nécessaire est déjà mis en place autour du patient. Mais que, par contre, c’est les aidants qui ont besoin de soutien. Nous intervenons aussi pour eux en proposant, par exemple, des aides humaines pour les soulager et/ou un soutien psychologique, au-delà de toute action de coordination. Sinon, après être entrés en contact avec le patient, nous procédons à une évaluation à son domicile. Pour cela, un binôme composé de deux de ces trois professionnels (infirmier, assistante sociale et médecin) vient à sa rencontre pour poser une réflexion commune autour de l’accompagnement. Ensuite, selon la situation, nous organisons le suivi, la coordination entre les acteurs de la prise en charge… Le volet psychologique est présent à chaque instant avec une psychologue disponible pour des consultations à domicile. Je précise que nos services sont 100% gratuits pour tous, à chaque étape.

Existe-t-il une charte au sein de l’association ?

Oui, il y en a même une spécifique que nous adressons aux professionnels de santé libéraux pour lister les fondamentaux de nos actions et signifier clairement notre engagement réciproque au service du patient. J’invite d’ailleurs les IDEL qui ne nous connaissaient pas à nous contacter afin que nous puissions disposer de leurs coordonnées dans nos registres et répondre à leurs éventuelles questions sur ces soins si particuliers que sont les soins palliatifs.

 

Un mot sur l’association RSP66

Avec pour membres une secrétaire, une assistante sociale, une infirmière, un psychologue, un médecin et un cadre administratif, l’équipe RSP66 est attentive à ce que l’approche palliative soit la plus globale possible.

Le respect des choix de la personne malade et le soutien à son entourage font ainsi partie des valeurs intrinsèques de l’Association. Les professionnels du réseau cherchent à éviter l’obstination déraisonnable et concentrent leurs efforts sur la préservation de la meilleure qualité de vie possible jusqu’au décès. Un soutien aux proches en deuil est également proposé. Un rapide coup d’œil au site Internet de l’association permet aussi de s’apercevoir que le réseau est également prestataire de formations ; la réflexion et l’approche relatives aux soins palliatifs étant en perpétuelle évolution. L’équipe du RSP66 coordonne la prise en charge globale du patient dans l’organisation du retour et du maintien à domicile ; Elle s’assure du suivi des prises en charge en concertation avec l’équipe libérale ; conseille les professionnels dans la gestion des symptômes ; aide l’entourage du patient dans les démarches administratives et sociales et propose un soutien psychologique aussi bien au patient, qu’à son entourage et aux soignants. Ce réseau s’impose pour les IDEL des Pyrénées Orientales, comme un atout de poids dans nos quotidiens parfois compliqués.

L’URPS invite d’ailleurs les résident(e)s des douze autres départements d’Occitanie à se renseigner auprès de l’ARS sur l’existence de réseaux similaires sur leur territoire.

RESEAU DE SOINS PALLIATIFS DES P.O
 
10 Boulevard J.F. Kennedy
Immeuble Le Washington
66 100 PERPIGNAN
Horaires : du lundi au vendredi (9h-17h)
Tél : 04.68.85.46.08
Mail : contact@rsp-66.fr
Infos et liste des partenaires: rsp-66.fr

 

Erreur | URPS infirmiers Occitanie

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.