CPTS : les IDEL en force lors de la grande réunion régionale des URPS d’Occitanie.

Questions d'actualité 28.03.2019
Signature d’un partenariat stratégique pour accompagner le déploiement des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé en Occitanie. Le 14 mars dernier se tenait, au Centre Hospitalier de Carcassonne, la Journée régionale des URPS d’Occitanie, à laquelle notre Union a bien évidemment pris part, se faisant positivement remarquer par l’implication de ses acteurs : on ne comptait en effet pas moins d’une vingtaine d’infirmières et d’infirmiers dans la salle !

Il faut dire que le sujet retenu pour cette grande journée fait naître au sein de la profession de nombreuses interrogations : nous parlons, bien sûr, des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) auxquelles nous consacrions la Une de notre dernier journal Ilomag (voir aussi le livret informatif édité par nos soins)

Objectif de cette grande journée, à laquelle prenait part l’ensemble des URPS de la région : rassembler les professionnels autour de cette question d’actualité brûlante qui pourrait bien modifier en profondeur le paysage de la santé en France mais aussi formaliser par la signature d'une convention entre les URPS, l'Assurance Maladie et l'Agence Régionale de Santé (ARS), présents pour l'occasion, un partenariat stratégique pour accompagner le déploiement des Communnautés Professionnelles de santé (CPTS) dans toute la région.

Le directeur régionale de l’ARS n’a d’ailleurs pas manqué d’exposer sa vision du rôle des IDEL dans ce dispositif : « Les infirmiers apportent à la fois leur compétence, dont le champ bien défini  doit être respecté, leur pratique de la coordination et leur connaissance de la population et du territoire. Le cadre de la CPTS facilite la coordination des tâches entre professionnels, y compris  dans le cadre de protocoles de coopération. Il permet de déployer les bonnes organisations pour que chaque profession trouve le rôle pour lequel elle est plus adaptée. Les infirmiers peuvent y apporter un appui essentiel dans la prise en charge des patients. En cas de difficulté d’accès à un médecin traitant, l’infirmier peut évaluer les situations et résoudre les problèmes la plupart du temps. De nombreuses missions d’accueil, d’orientation, de surveillance ou de prévention sont déjà confiées à des infirmiers. Le cadre de la CPTS permet de structurer ces interventions et de les rémunérer dans un cadre coordonné avec l’action des autres professionnels », expliquera-t-il, interrogé par notre élue infirmière Christine Soulé-Gazeu.

« L’URPS Infirmiers Libéraux d’Occitanie était bien évidemment présente pour porter la parole des infirmiers, mais elle était surtout là pour rappeler notre rôle moteur dans la réussite de ce dispositif encore peu déployé à l’échelle nationale », indique le président de notre Union, JF Bouscarain, qui au-delà de cette journée, compte bien mettre l’accent sur ‘les atouts dont nous sommes de dignes représentants » : capacité d’adaptation, expertise en matière de coordination et maillage territorial fort.

Consulter l’album photos sur la page FACEBOOK de l’URPS IDEL OCCITANIE .