FACE AU CORONAVIRUS LES IDEL RACONTENT LEUR GESTION DE CRISE

Acteurs du quotidien 30.06.2020
Afin de tirer les meilleurs enseignements de cette crise épidémique, l’URPS a entrepris de sonder les IDEL d’Occitanie sur la façon dont ils/elles ont géré la crise. Sur la base des retours d’expérience de 1561 d’entre eux, découvrez notre enquête et ses résultats parfois surprenants.
  • Quel que soit le lieu d’exercice, 3 infirmiers sur 4 ont modifié leur organisation de travail.
  • 42 % ont augmenté leur charge de travail en dépassant tous 35 heures par semaine. 44 % d’entre eux ont effectué entre 50 et 60 heures par semaine et 23 % plus de 60 heures par semaine.
  • 40 % des IDEL répondants ont renforcé les laboratoires d’analyse biologique en pratiquant des prélèvements à domicile
  • 89% des répondants ont déclaré avoir manqué d’équipements de protection adéquats. Ils sont néanmoins 40% à avoir réussi à s’approvisionner par eux-mêmes.

 

Où, comment, quand ? Difficultés rencontrées, solutions alternatives, points forts, faiblesses… >>> Consultez notre rapport dans son intégralité ici <<<<

Les propositions de l’URPS sur cette base 

  1. Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent
  2. Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins
  3. Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers
  4. Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes

>>> Les propositions détaillées, point par point, <<<