[ARCHIVE] DASRI / AES. VRAI OU FAUX ?

Publié le Jeudi 28 février 2019 - Mis à jour le Mardi 25 août 2020

L’URPS vous propose de un petit Quizz VRAI/FAUX portant sur les DASRI et les AES.
Objectif : combattre les idées reçues, partager les savoirs… et vous challenger !

VRAI OU FAUX ?

DASRI :

Je peux jeter les seringues sécurisées (HBPM, EPO, etc..) avec les ordures ménagères de mes clients.

FAUX : La sécurisation automatique des aiguilles permet d’éviter les AES lors du soin. Cependant, je dois les éliminer dans la boite OPCT (objets piquants coupants tranchants) et leur faire suivre le circuit DASRI (cf fiche synoptique URPS).

 

Je dois fournir à mes patients insulinés une boite OPCT dans la mesure ou j’effectue les soins (glycémies, insulines).

VRAI : Tous les professionnels de santé sont tenus d’assurer l’élimination des déchets d’activité de soins à risque infectieux (art R. 1335-2 du CSP). Cette boite est rigide, jaune avec un couvercle blanc. Le code couleur des couvercles permet d’identifier le producteur. - Blanc = libéral / soin de ville - Vert = Patient en auto-traitement (filière DASTRI pharmacie partenaire) - Rouge = Etablissement ou structure (HAD, prestataire, SSIAD, …)

 

Lorsque je collabore avec un service HAD, je conserve la charge de l’élimination des DASRI (cartons, boites OPCT).

FAUX : En tant que services d’hospitalisation, il doit être stipulé dans l’accord de partenariat que vous avez co-signé qui est chargé de cette mission. C’est pour cela que vous avez des cartons à déchets et des boites OPCT à couvercles rouges à disposition.

 

Je dois avoir une convention avec un prestataire de collecte de déchets ou sous-traiter avec un site de regroupement

VRAI : Si j’ai recours à un prestataire de collecte, celui-ci assurera la prise en charge et le transport. Si j’apporte mes déchets sur un site de regroupement, je peux les transporter dans mon véhicule personnel dans la limite de 15kg. Dans tous les cas, le prestataire de collecte signera un bordereau de prise en charge (Cerfa 11351.04) et me délivrera une attestation annuelle de prise en charge. NB : ces documents, convention individuelle et Cerfa, peuvent être réclamés par l’ARS en cas de contrôle.

 

A la demande d’un patient, je peux l’autoriser à utiliser les sacs jaunes des sets à pansement comme sac d’ordures ménagères.

FAUX  : Si la collecte des ordures ménagères suit un circuit avec chaine de tri, les agents stoppent les chaines en présence d’un déchet potentiellement dangereux et sont tenus de faire un signalement d’incident. Cela génère des pertes de temps, des coûts supplémentaires et souvent des opérations de contrôle auprès des professionnels.

 

AES

Un AES (Accident d’Exposition au Sang) se définit comme : « Tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre ou coupure) soit une projection sur une muqueuse (oeil, bouche) ou sur une peau lésée ». C’est une urgence médicale imposant une consultation spécialisée.

VRAI : Consultation si possible dans les 4h suivant l’AES aux urgences de l’établissement hospitalier le plus proche qui doit me mettre en relation avec le référent AES.

 

Je dois toujours porter des gants lors d’une prise de sang ou une injection IM, IV, S/C ?

VRAI  : Le gant est un équipement de protection contre les piqûres. S’il y a piqûre, il diminue le risque en favorisant l’essuyage de l’aiguille avant l’introduction de l’inoculum dans la peau.

 

Si je suis victime d’un AES lors d’un soin, je suis pris en charge à 100% par la CPAM.

FAUX : Le risque accident du travail / maladie professionnelle n’est pas couvert par le régime obligatoire des praticiens libéraux. VOUS N’ETES PAS COUVERT-E-S, sauf si vous avez souscrit l’assurance volontaire auprès de la caisse ou d’une société privée.

 

80% des AES chez les IDELs ne font l’objet d’aucun suivi.

VRAI  : 20% seulement des IDELs ont consulté afin d’évaluer le risque infectieux après un AES. Les motifs invoqués sont : risque minime, statut vaccinal, mesures prises immédiatement, difficultés pour quitter la tournée… Cela n’exclut malheureusement pas tout danger.

 

Téléchargez ICI l’affiche "Gestion des déchets des soins" conçue pour votre information par votre URPS et le CPIAS d’Occitanie.

PARTAGEONS NOS EXPERIENCES SUR FACEBOOK

AVEC LE HASHTAG #VRAIFAUX suivi de votre expérience !